Pour une économie forte après le covid-19, « Congolisons la riposte »

Le coronavirus n’est plus une menace pour la RDC, c’est maintenant une réalité car de plus en plus le pays tend vers la pic avec une vingtaine de décès déjà signalé par l’équipe de riposte. De son côté, la situation économique s’annonce catastrophique pour les jours à venir. Les experts parlent en raison de plus de millions des congolais qui seront dans une situation alimentaire très critique si rien n’est fait.

Avec beaucoup de lucidité, le comité de riposte estime que le mois de mai serait très difficile pour cause de la massification de contagion. D’où les mesures prises jusque là doivent subir une amélioration à outrance. Comme nous l’avions d’ailleurs soutenu dans nos articles précédents, qu’il n’y a pas de sens à appliquer à Kinshasa les mêmes stratégies prophylactiques que partout ailleurs.

«Les hésitations de Kinshasa autour du confinement illustrent parfaitement cette problématique avec successivement le choix d’un confinement total, puis de la seule Commune de la Gombe (Commune d’affaires dans la capitale Kinshasa), la plus impactée par le Covid-19 », indique le cabinet de conseil FINACTU.

Si on jette un coup d’œil responsable sur l’économie, toutes les hypothèses sont à étudier avant quoi que ce soit. Fondamentalement le pays est pauvre et ne dispose pas de milliers de milliards pour intervenir économiquement comme les pays développés. On risque d’assister à une cascade de faillites des grandes entreprises. Quant au secteur informel qui est une éponge, il va se mettre en position de survie. Le Congo a donc besoin d’une riposte « Congolisé » pour ne pas fragiliser le panier des ménagères.

« Si la stratégie du confinement total n’est ni réaliste ni pertinente en Afrique, quelles solutions alternatives adopter ? » s’est interrogé le centre de conseil FINACTU.

Dans son deuxième rapport, ses experts proposent que « le confinement ciblé et la limitation des mouvements, le dépistage et enfin la généralisation du port du masque et les gestes barrières », sont à prendre au sérieux pour ne pas fragiliser l’économie africaines, déjà entre la vie et le trépas. (Rapport à lire ici)

Déjà pour ce qui est de l’achat des masques, la fondation Laurent-Désiré Kabila avait lancé l’initiative des masques en pagne. Cette dernière vise à répondre à la problématique de pénurie des masques de protection soulevée non seulement en RDC mais aussi dans bien d’autres pays touchés par le Covid-19. Avec un coût reduit, ces masques made in RDC seront accessible à toutes les bourses contrairement à ceux importés, qui sont vendus de plus en plus cher, donc inaccessibles surtout pour la zone périurbaine et en milieu rural.

En ce qui concerne l’instabilité économique, FINACTU propose que, pensée d’ailleurs que nous partageons, les gouvernements doivent « considérer que les caisses de prévoyance sociale peuvent être, à très court terme comme à moyen et long termes, un formidable levier politique dans la lutte contre des crises sanitaires et économiques comme celle qui nous frappe aujourd’hui. À plus long terme, le renforcement de nos investisseurs institutionnels africains (compagnies d’assurance, caisses des dépôts, etc.) sera un atout précieux pour affronter les prochaines crises ».

Du côté de la banque mondiale, face au déploiement d’un arsenal de mesures budgétaires et monétaires d’urgence, Albert Zeufack, économiste en chef de la Banque mondiale pour l’Afrique, propose « qu’ il faut veiller à ce que la réponse budgétaire intègre bien les interventions de protection sociale destinées en particulier aux travailleurs du secteur informel et sème les graines pour rendre nos économies plus résilientes. »

Le Prix Nobel de la Paix, Denis Mukwege, dit redouter une terrible catastrophe pour l’Afrique. Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres évoquait, le 27 mars, l’hypothèse de « millions de morts ». Une mobilisation urgente et internationale pour le continent, c’est le souhait de l’OMS ou la France. Cet appel commence à être entendu par les partenaires de l’Afrique.

Ben DL

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s